apolline mariotte

Petites histoires vécues.

Mois : février, 2015

L’escargot

Gégé a un petit habitant. Depuis que l’hiver est arrivé, il ne le quitte plus. On a tout essayé pour le pousser à se débarrasser de son gastéropode. Les allusions, plus ou moins subtiles. Les injonctions, cédant à l’exaspération. L’indifférence, pour titiller l’esprit de contradiction. Rien n’y fait. Ce n’est pourtant pas ragoûtant. C’est même informe, visqueux, d’une couleur énigmatique. Absolument incommodant pour son entourage. Monsieur Mollusque sort de son habitacle lorsque l’humidité est élevée ; le reste du temps, il se rétracte à l’intérieur. Lui tendant de quoi s’en débarrasser, Abigaïl l’encourage : Gégé, tu nous ferais cette faveur ? Gégé hésite. Va-t-il une bonne fois pour toutes se décider à le faire ? Il hésite, ronchonne, fait autre chose, puis enfin… porte le mouchoir à son nez, en expulse bruyamment son habitant qui finit ses jours au fond d’une poubelle.

Publicités

Procrastination

Enthousiaste
J’ai la journée devant moi
La satisfaction d’avoir du temps
Un thé d’abord
Je rassemble tout ce qu’il faut autour de moi
Je gribouille
C’est mauvais
Attendre que l’idée vienne
En regardant par la fenêtre
L’idée ne viendra pas sans gribouiller
Je le sais bien
J’ai encore plusieurs heures
Mon esprit se dissipe
Je lis mes mails
Je peux bien m’accorder une pause
Je serai plus efficace après une pause
J’ai faim
L’idée ne peut pas venir avec la faim
On verra cet après-midi
Une bonne coupure pour le déjeuner c’est important
J’ai le ventre plein
Ça va mieux
Un café pour reprendre
La satisfaction d’avoir encore du temps
Je fais de la place sur ma table
Je change de feuille, je gribouille
C’est au moins aussi mauvais
Je n’ai toujours pas d’idée
Je fais les cent pas
Tiens, je vais lancer une machine, ce sera au moins ça de fait
Je rêvasse
Je n’ai plus le temps
Tant pis
Je chercherai un nouveau sujet de brève demain

%d blogueurs aiment cette page :