Joséphine

par apollinemariotte

On dit de Joe qu’elle a un physique hors normes, un caractère hors normes et une vie hors normes.  Joe est différente, elle a un petit quelque chose en plus.

Devant la glace de la salle de bain, juchée sur une valise d’enfant, les pieds glissés dans une paire d’escarpins trop grands chipés à sa maman, un collier de nouilles autour du cou, elle applique maladroitement une touche de rose flamboyant sur ses pommettes et, un brin coquette, sourit à son teint de pivoine.

Joe préfère rester à la maison. Avec sa fantaisie, elle invente des histoires sans queue ni tête et vit un tas d’aventures dans la tranquillité de sa chambre et la chaleur familière de son lit à baldaquin transformé en cabane.

Dehors, les enfants et même les grands la regardent d’un drôle d’œil. Parfois, Joe est triste, triste de ne pouvoir aller à l’école avec les autres enfants de son âge. Il faut dire que Joe n’est pas née sous la même étoile que tout le monde.

Joe a tout d’une impératrice, l’assurance, le port de tête, le sourire lumineux. À cela près qu’elle a la nuque un peu plus large, le nez un peu plus plat, le visage un peu plus rond.

Joe est différente, elle a un petit quelque chose en plus, un tout petit quelque chose, à peine un bâton sur son caryotype, don de la mauvaise fée Down qui souffla sur son berceau lorsqu’elle avait quelques jours.

Et alors, Joséphine a tout de même tout d’une impératrice, n’est-ce pas ?

Publicités