Lorem ipsum

par apollinemariotte

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vous avez fait Hypokhâgne, Khâgne option latin et pourtant vous ne comprenez rien ? C’est normal. C’est le texte volontairement faux que mettent les DA dans leurs créas en attendant le wording définitif du CR.

Brief du jour : proposer une opé promo spéciale pour les fêtes qui puisse être déclinable pendant toute l’année 2014 pour le client X. Nom de code du projet : Fantomas. L’achat d’art ? Pas de budget, quelle question. Les délais ? Mardi prochain. On est mardi, jeudi et vendredi sont fériés. La liste des courses ? 3 axes, 4 pistes par axe, donc… 12 pistes ?

Lundi soir. On peaufine les créas avant l’impression des boards.

DA. Tu peux venir voir, il y a trop de texte.

CR. [Cette fois je m’impose] J’arrive.

DA. Prends un tabouret, ou assieds-toi sur un stagiaire.

CR. Où est-ce qu’il y a trop de texte ?

DA. Là dans l’accroche. Ça ne rentre pas. Il faut couper.

CR. C’est l’offre, je ne peux pas faire plus court.

DA. On n’a pas le choix. Et puis c’est pas vendeur. Tant pis, on le met dans les mentions légales, corps 6.

Hop, la petite phrase finement ciselée avec amour saute.

Les premiers mois, j’enrageais. Le visuel c’est sympa mais le plus important c’est l’histoire qu’on raconte, non ? Pourquoi est-ce toujours le texte qui s’adapte à la DA ?

Deux ans après, j’ai fini par m’y faire. Et puis j’ai compris que ce n’était pas de leur faute le jour où, expliquant à l’un d’entre eux que cette couleur jaune verdâtre de mauvais goût s’écrivait caca d’oie et non caca doigt – révélation qui fit l’effet d’une bombe après 30 ans d’igno… d’innocence – celui-ci me répondit Oui, maître Capulet.

Publicités