Maurice

par apollinemariotte

Il aime bien sa routine Maurice. Il ne faut pas l’en changer, ses habitudes le rassurent. Tous les jours, il répète les mêmes gestes et son ardeur est intacte, comme s’il avait oublié que la veille à la même heure, il contemplait aussi sa plante de ses yeux myopes et globuleux. Ce végétal est son unique ami. Les enfants ne viennent plus voir Maurice. Pourtant, il est alerte pour son âge et se déplace avec dextérité. Alors il tourne en rond.

Cet été, Maurice a perdu son dernier compagnon de chambre. On l’a retrouvé inanimé, sans raison. Les familles partent en vacances, laissant derrière eux les anciens encombrants. Comme toutes les personnes âgées, il dort très peu et observe à travers la vitre la vie autour de lui. De chagrin, Maurice s’est suicidé. On l’a retrouvé affalé sur la table de la cuisine, l’œil vitreux, les branchies à l’arrêt.

Publicités